Circuit RLC série excité


On étudie la tension au bornes d'un condensateur placé dans un circuit RLC série. On trouvera dans la page analyse du circuit l'expression de l'équation différentielle qui représente le fonctionnement du circuit.
Cette étude montre que l'état du circuit dépend de deux paramètres :
l'amortissement λ = R / 2L et la fréquence propre ω2 = 1 / L.C.


Utilisation :
La tension aux bornes du condensateur est tracée en rouge .
La tension d'excitation est tracée en bleu.
Pour montrer l'influence des conditions initiales, il est possible de modifier la tension initiale aux bornes du condensateur (entre −1 V et +1V) et en régime sinusoïdal la phase initiale de la tension (entre −180° et 180°).

Régime sinusoïdal
Agir sur la valeur de l'amortissement et sur la période de l'excitation. Vérifier que la durée des phénomènes transitoires est fonction de l'amortissement.
Vérifier qu'après disparition du régime libre, la tension de sortie reproduit les variations de la tension d'entrée.
Examiner l'influence des conditions initiales.
Examiner les phénomènes au voisinage de la résonance avec des amortissements faibles puis importants.

Autres formes d'onde.
Reprendre les mêmes études.
Avec un signal rectangulaire, le circuit reçoit à chaque demi-période un échelon +E ou −E.
Avec le peigne, le circuit reçoit à chaque période une impulsion.
Si l'amortissement est très petit, on observe, quand le rapport des fréquences est voisin de valeurs entières, des phénomènes complexes liés à la sensibilité aux conditions initiales.