Glossaire

0

01

Homodimère : Polymères composés de deux segments semblables ou protéines constituées de deux chaines de polypeptides identiques.

02

Nanomètre : unité de longueur surtout utilisée en optique pour mesurer la longueur d'onde et en biologie pour mesurer les objets microscopiques. Un nanomètre vaut 10-9 m soit un milliardième de mètre.

03

Coléoptile : Organe en forme de petite gaine, généralement conique, percé en son apex et qui au moment de la germination du caryopse d'une Poacée, recouvre la gemmule et les jeunes feuilles qui en sont issues.

04

Mésocotyle : partie de l'axe d'une plantule située entre les cotylédons et le coléoptile chez les poacées.

05

Entre-nœud : Espace de tige entre deux noeuds (lieu d'insertion des feuilles) successifs

06

Facteur de transcription : Protéines qui régulent l'expression des gènes (activation ou inhibition de la transcription).

A-D

Abiotique

Utilisé comme adjectif, il désigne les facteurs environnementaux non vivants tels que la température, la pression, etc.

Anthocyanine

(ou anthocyanes) Pigments végétaux vacuolaires présents dans la plupart des fleurs et de fruits. Ce sont des composés polyphénoliques ou aromatiques appartenant à la classe des flavonoïdes. Leur couleur est fonction du nombre d'OH présents dans la molécule mais aussi de la présence de groupements méthyls, de sucres et du pH de la vacuole (du rose rouge en milieu acide au bleu violacé en milieu légèrement basique).

Biotique

Utilisé comme adjectif, désigne tout ce qui est en rapport avec le monde vivant. Exemple : les champignons font partie des facteurs biotiques influençant la croissance des végétaux.

Chlorophylle

Ensemble de pigments verts jouant un rôle essentiel dans la photosynthèse. Certaines de ces molécules sont douées de photochimie c'est-à-dire qu'elles captent l'énergie lumineuse et la transforme en énergie chimique. Il en existe plusieurs types chez les végétaux : chlorophylle a (de formule C55H72O5N4Mg, présente chez toutes les plantes), chlorophylle b (de formule C55H70O6N4Mg, présente chez les plantes et les algues vertes), chlorophylle c (de formule C35H28O5N4Mg, présente chez les algues brunes, les dinoflagellés et les diatomées), chlorophylle d (de formule C54H70O6N4Mg, présente chez les cyanobactéries). La chlorophylle f a été récemment découverte dans des stromatolithes en Australie. La chlorophylle f a pour formule C55H70O6N4Mg et absorbe dans l'infra-rouge. Toutes les chlorophylles sont toutes formées d'un noyau tétrapyrrolique avec un atome de magnésium chélaté au centre et pour certaines une chaîne latérale de phytol. Elles absorbent dans la majeure partie du spectre de la lumière visible (400 à 700 nm) hormis dans le vert avec deux maximums dans le bleu et le rouge. Chez les bactéries sulfureuses photosynthétiques, on trouve de la bactériochlorophylle.

Chloroplaste

Organite cytoplasmique présent dans certaines cellules végétales et réalisant la photosynthèse. Il renferment de la chlorophylle. D'un point de vue cytologique les chloroplastes sont souvent de forme ellipsoïde entourés d'un double membrane chez les phanérogammes et de trois ou quatre chez certaines algues. Dans le stroma baigne des membranes souvent orientées parallèlement au plus grand axe appelées thylakoïdes délimitant un compartiment appelé espace intra thylakoïdale. La chlorophylle et de nombreux autre composants sont insérés dans ces membranes.

E

Epigénétique

Ce terme définit les modifications transmissibles et réversibles de l'expression des gènes ne s'accompagnant pas de changements des séquences nucléotidiques ; exemple, tout ce qui résulte de modifications de l'ADN non codées par sa séquence comme la méthylation des cytosines ou des protéines liées à l'ADN comme les histones.

Ethylène

Gaz hydrocarbonique insaturé de formule C2H4 dérivé de la méthionine et produit par la majorité des organes végétaux à des concentrations variables surtout dans les régions apicales en croissance active, les fleurs et par les fruits en maturation.

Etiolé

Se dit d'une plante qui a perdu sa coloration naturelle (verte due à la chlorophylle) lorsqu'une condition vitale est absente ou insuffisante le plus souvent la lumière mais peut être aussi du à une carence minérale ou à un milieu asphyxique. Elle se caractérise en général par un allongement des entre-noeuds.

F-H

Flux de photons

(l.m.) : Quantité de photons reçue par une surface éclairée exprimée en μmole par unité de surface et mesurée à l'aide d'un quantamètre.

Germination

Phénomène caractérisant le passage d'une semence, d'un grain de pollen, d'une spore de l'état de vie ralentie ou latente à une vie active (croissance de la radicule pour la graine, sortie du tube pollinique pour le pollen, etc.).

Hypocotyle

Partie de la tige provenant du développement de la tigelle embryonnaire située entre le point d'insertion des cotylédons et le collet de la radicule et apparente chez les espèces à germination épigée.

I-P

Irradiance

Terme utilisé en radiométrie pour quantifier la puissance d'un rayonnement électromagnétique par unité de surface. Dans le système international d'unités, elle s'exprime en watts par mètre carré (W⋅m-²).

Latitude

Pour un point quelconque à la surface du globe terrestre la altitude correspond à la distance angulaire, généralement exprimée en degré, qui sépare ce point de l'équateur. Les latitudes se comptent de -90° à +90° sachant que par définition la latitude de l'équateur est de 0°.

Phytohormone

Substances présentes en quantité infinitésimale régulant la croissance et le développement des plantes. Elles sont aussi appelées hormones végétales.

Pigment

Substance colorée présente dans certains tissus végétaux. La coloration d'un pigment dépend de l'absorption sélective de certaines longueurs d'onde et de la réflexion des autres longueurs d'onde : sa couleur est celle des radiations qu'il n'absorbe pas. La chlorophylle, par exemple, pigment des plantes vertes, absorbe la lumière dans les parties bleue-violettes et orange-rouge du spectre lumineux et réfléchit la lumière dans les parties vertes et jaunes du spectre. Par conséquent, la chlorophylle paraît verte.

Beaucoup de pigments sont d'origine organique. On les rencontre chez de très nombreux végétaux : soit au niveau des parois squelettiques, soit au niveau des plastes (chloro- ou chromoplastes), soit au sein des vacuoles ou du lipidome. Les principaux pigments naturels appartiennent à quatre grandes catégories :

- les pigments tétrapyrroliques cycliques (dont les chlorophylles sont les principaux représentants) ou ouverts (phycoérythrine, phycocyanine, etc.)

- les caroténoïdes (carotène, xanthophylle des plantes)

- les flavonoïdes et leurs dérivés (anthocyanes du suc vacuolaire de beaucoup de plantes, flavones, chalcones, aurones, etc.)

- les bétalaïnes (ex. bétanine, colorant majoritaire du jus de betterave).

Ces pigments sont souvent associés à des glucides, sous forme d'hétérosides. La voie de biosynthèse de même que la localisation cellulaire sont différentes d'un groupe de pigments à l'autre.

Q-Z

Rouge lointain

(Far red en anglais) Raies lumineuses dont les maxima se situent entre 720 et 730 nm.

Spectre d'action

Evolution de l'Intensité de la photosynthèse d'un organisme photosynthétique, en fonction de la longueur d'onde de la lumière incidente.

Structure primaire

En biochimie, la structure primaire d'une molécule non-ramifiée comme un brin d'ADN, d'ARN ou une protéine, correspond à l'ordre di la séquence de nucléotides ou d'acides aminés composant la molécule.