Amplificateur opérationnel


Amplificateur opérationnel réel :
Il présente deux limitations principales par rapport à un amplificateur idéal : la valeur du gain est finie et fonction de la fréquence et la tension de sortie est limitée par les tensions d'alimentation.
L'expérience montre que la réponse en fréquence est pratiquement celle d'un système passe-bas du premier ordre dont le produit gain-bande passante est constant.
Cliquer ici pour accéder aux formules donnant l'expression du gain pour les montages étudiés dans cette applet.


Utilisation : 
Le programme simule un amplificateur opérationnel pour lequel A0 = 105 et f0 = 10 Hz.
L'amplificateur est alimenté entre +11 V et −11 V.
Les tensions de saturation sont +10 V et −10 V.
Une liste de choix permet de modifier la valeur du gain du montage.
Les boutons radio permettent de choisir le montage à étudier.
Les boutons gris permettent de modifier le gain des amplificateurs de l'oscilloscope qui visualise le signal d'entrée (Inp) et le signal de sortie (Out).
Le curseur du potentiomètre de gauche permet de modifier l'amplitude de la tension crête du signal d'entrée ; une case à cocher permet de diminuer cette amplitude de 20 dB (1/10). Le curseur du potentiomètre de droite permet de modifier la fréquence du signal d'entrée.
En mode sommateur, on ajoute à la tension sinusoïdale une tension continue ajustable avec le curseur d'un potentiomètre.

Vérifier qu'en basse fréquence, l'amplificateur se comporte comme un amplificateur idéal.
Vérifier les formules théoriques (1) et (2) . Vérifier que le produit gain-bande passante du système bouclé est constant.